SAGE vie-jaunay
 ok
vie-jaunay-zoom-plus vie-jaunay-zoom-moins
Accueil > Comment > La réduction des pesticides

La réduction des pesticides

La mise en oeuvre de la disposition n° 15 du SAGE "Lutter contre la pollution par les phytosanitaires d'origine non agricole" se traduit par les actions suivantes : 


L'organisation de journées techniques

 

" Collectivités : vers le zéro phyto", le 2 décembre 2016

"Collectivités : vers le zéro phytos" SAGE Vie Jaunay

Au regard des obligations d'entretien des espaces publics sans pesticides au 1er janvier 2017, la Commission Locale de l'Eau, en partenariat avec les Syndicats Intercommunaux d'Alimentation en Eau Potable de la Haute Vallée de la Vie et de la Vallée du Jaunay et le CAUE de la Vendée, a réuni les élus et agents des 37 communes du bassin versant, à Aizenay.

L'objectif était de faire le point sur les enjeux liés à la santé, à l'environnement, à la réglementation mais aussi de partager les expériences des communes du bassin versant. En effet, sur le bassin versant, les communes n'ont pas attendu la réglementation pour réduire l'utilisation des pesticides. En 2015, 10 communes étaient déjà en zéro phyto y compris sur les cimetières et les terrains de sports.

4 d'entre elles ont partagé leurs expériences lors de cette journée : Le Poiré sur Vie, Sainte Flaive des Loups, Saint Gilles Croix de Vie et Bellevigny.


Retrouvez ici le programme, les diaporamas et les photos de cette journée :

- programme, 

- diaporama du matin : enjeux liés à la santé et à l'environnement, réglementaires, sociaux, bilan des
pratiques des communes et retours d'expériences des communes,

- diaporama de l'atelier cimetière, CAUE de la Vendée,

- l'album photo de la journée :



"Gestion de l'herbe", le 7 février 2013

La Communauté de Communes du Pays de Saint Gilles Croix de Vie, en partenariat avec le SAGE et la commune de Brétignolles sur Mer, a organisé une journée technique autour de la gestion de l'herbe. Agents et élus des 14 communes de l'intercommunalité se sont retrouvés pour échanger sur les pratiques de gestion de l'herbe, les difficultés et les solutions apportées localement.

Retrouvez les photos de cette journée.

  

Forum local de l'eau, le 21 mai 2010 : pour une meilleure qualité de l'eau... Désherbons eau'trement

La Commission Locale de l'Eau a rassemblé élus et agents le 21 mai 2010 au Golf des Fontenelles à l'Aiguillon sur Vie. Les communes des Lucs sur Boulogne, de Brétignolles sur Mer et de Rocheservière ont accepté de témoigner sur les pratiques alternatives au désherbage chimique. 


Sauvages des rues, belles et rebelles

L'exposition "Sauvages des rues, belles et rebelles" 

Cette exposition de plein air a été testée en 2015 sur les communes de Saint Gilles Croix de Vie et d'Apremont, en partenariat avec le CPIE* Logne et Grand-Lieu. Elle propose aux habitants une découverte des plantes sauvages présentes dans nos rues. En partenariat avec les communes et les associations locales, un programme spécifique d'animations est construit autour de l'exposition : balades botaniques, animations sur le jardinage au naturel, soirée débat, conférences, ateliers permettent d'échanger plus longuement sur la gestion des espaces publics et privés en lien avec les objectifs de préservation de la qualité de l'eau, de la biodiversité et de la santé.


La Commission Locale de l'Eau a alors décidé de proposer cette exposition à l'ensemble des communes du bassin versant sur une durée de 4 ans, de 2016 à 2019.

En 2017, retrouvez l'exposition sur les communes d'Aizenay, Vensansault et Saint Hilaire de Riez au printemps et de Givrand et de l'Aiguillon sur Vie cet automne. En savoir plus.

En 2016, l'exposition s'est déployée sur 4 communes : Soullans, Beaulieu sous la Roche, La Genétouze, Le Fenouiller. Retrouvez le bilan ici.


Bilan 2016 sauvages des rues belles et rebelles

 

La formation des agents communaux

La Commission Locale de l'Eau met en place avec le partenariat du CNFPT* des Pays de la Loire des formations décentralisées sur le bassin versant dans le cadre du SAGE* et de l'objectif global de réduction des pesticides et des économies d'eau. Depuis 2007, plus de 300 agents ont été formés.


La réalisation d'un cahier des charges sur la gestion différenciée des espaces publics

La gestion différenciée, c'est une gestion plus proche de la nature, elle est le contraire d'un entretien uniforme de tous les espaces. Ce mode de gestion se traduit concrètement par des techniques plus respectueuses de l'environnement et de la santé : limitation de l'utilisation des produits chimiques, diminution des consommations en eau, réduction des déchets, préservation de la biodiversité en limitant les tontes sur certains espaces... Pour aider les collectivités du bassin versant à mettre en oeuvre cette gestion différenciée, un groupe de travail a été mis en place. Un cahier des charges est disponible.

Le suivi des quantités de pesticides utilisés par les communes

Une enquête est menée depuis 2007 auprès des 37 communes concernées par le bassin versant sur les pratiques d'entretien des espaces publics. Le recours aux désherbants chimiques est une pratique en baisse : de 2007 à 2015, on constate ainsi une diminution de 90 % des quantités de matières actives utilisées par les communes pour l'entretien des espaces publics.


 

* CAUE : Conseil en Architecture Urbanisme et Environnement de la Vendée

* CPIE : Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement

* CNFPT : Centre National de la Fonction Publique Territoriale des Pays de la Loire

* SAGE : Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux